Le festival et ses fruits

En 1992, l'Afrique à Bagnols est créé comme un festival de solidarité.

Si sa forme a largement évolué avec le temps, l'ambition de financer les actions de l'association au Burkina est toujours intacte.

Grâce à ce festival, événement gardois ponctuel, de nombreux projets pérennes ont pu être financés dans la Province du Namentenga, au Burkina Faso (au nord-est de Ouagadougou).

Par exemple, le village de Boala au Burkina Faso, avec lequel nous travaillons depuis plusieurs années, dispose maintenant :

  • d'un C.S.P.S. (Centre de Santé et de Promotion Sociale) : dispensaire équipé d'une chaîne de froid, maternité, dépôt pharmaceutique, un bâtiment d'isolement pour les cas contagieux et des logements pour le personnel.
  • d'un Centre Communautaire de Formation, de Culture et d'Information, bénéficiant d'un éclairage par panneaux solaires
  • d'un Centre d'Alphabétisation.

Parallèlement, Peuples Solidaires Bagnols s'implique dans des actions de formation aux métiers (sage-femme, forgeron...) et soutient des collégiens et étudiants pour leur permettre de poursuivre leur scolarité.

Enfin, de 2004 à 2008, l'association s'est engagée dans la gestion du Programme Sécurité Alimentaire. Ce programme, financé à 90 % par l'Union européenne, a permis d'accompagner les populations vers l'autonomie alimentaire, grâce à des actions stratégiques dans la gestion des ressources naturelles, la promotion de la production et de la diffusion de semences certifiées, et le développement de nouveaux modes d'exploitation avicole.

Depuis 2013, l'association travaille avec son partenaire local, la sous-fédération UCODEP, à la réhabilitation d'une réserve d'eau ("bouli") dans le village de Bourba, et à la création d'une zone de maraîchage afin de soutenir l'activité des femmes.