Groupement des femmes de Bourba, "Nobé Wendé" : 

Avec la réhabilitation du bouli de Bourba, nous soutenons les femmes dans leurs projets de développement d'activité économique. Un groupement des femmes a été créé, composé de 51 femmes.

La première partie du projet est la création d'une zone de maraîchage. Cela leur permettrait de pouvoir cultiver des légumes complémentaires à leur alimentation, et par la suite les revendre sur les marchés alentours. Puis la seconde phase concerne l'activité d'embouche, puisqu'elles souhaiteraient élever quelques moutons ou chèvres pour les revendre 2 ans plus tard au double du prix initial. Cela leur permettrait de rapidement être autonome dans leur activité et d'inclure de plus en plus de femmes au projet, sur le long terme.

La création d’une activité collective destinée aux femmes du village ouvre de nombreuses perspectives d’évolution, notamment:

- L’obligation pour elles, de se structurer en groupement de gestion villageois, et de s’organiser pour travailler ensemble, ce qui dynamise la vie sociale du village.

- Participer à une formation aux techniques du maraichage, organisée par la direction régionale de l’agriculture et de l’hydraulique, et développer la culture de nouvelles espèces.

- S’émanciper économiquement, par un projet qu’elles gèrent de façon autonome et indépendante.

- Accéder au système marchand, source de revenus complémentaires pour le foyer et faire face aux dépenses indispensables à la vie d’une famille (frais de scolarité pour l’éducation des enfants, se vêtir, acheter des médicaments, etc…).

 

Comité des femmes de Boala, "Neb Nooma"  :

L’association soutien le comité des femmes de Boala, nommé Neb Nooma, dans le but de développer les activités économiques de ces femmes. 
A ce jour, elles sont au nombre de 8 à bénéficier de ce soutien, notamment financier et en formation, à leur activité. Les principaux domaines sont la teinture, la couture, la revente de produits sur les marchés, ou la préparation de beignets et de dolo (boisson traditionnelle).